L’hypocrisie de l’infidélité

couple-riviere

Ces derniers mois, j’ai eu de nombreuses discussions avec des amis concernant ma position sur l’exclusivité dans une relation. La plupart de mes amis respectent mon point de vue, mais j’ai régulièrement eu des réactions du genre « ça peut pas marcher« . Du haut de ma courte expérience en ce domaine, je ne peux que leur opposer des arguments qui me semblent logiques et rationnels, mais je n’ai pas de preuve concrète que ça fonctionne à long terme.

L’autre remarque qu’on me fait souvent quand j’évoque la jalousie et la possessivité d’un de mes exs, c’est que « c’est normal, vu comment tu fonctionnes !« . C’est en général à ce moment que je m’énerve un peu. Parce que la vérité, c’est que je n’ai jamais été infidèle à un partenaire avec qui j’étais en relation exclusive. Ma réflexion est née il y a longtemps mais je n’ai que récemment décidé d’appliquer concrètement toutes ces idées. De plus, lorsque je suis amoureuses, je respecte la personne avec qui je suis, et si ce n’est pas son mode de fonctionnement je m’y adapte pour ne pas le/la faire souffrir.

Ma position sur l’exclusivité et mon ouverture d’esprit font que je suis bien souvent devenue la confidente privilégiée de mes ami.e.s sur le plan « tromperies ». Et j’ai réalisé quelque chose : pratiquement tous mes ami.e.s infidèles sont de ceux qui m’ont dit « ah non ton truc ça peut pas fonctionner« , « moi je serai pas capable » ou ne comprennent pas mon raisonnement. Je pourrais même ajouter que plusieurs de ces ami.e.s tiennent à démontrer une image propre et sur-fidèle, et sont persuadé.e.s que leur partenaire ne va pas voir ailleurs (LOL).

Pour tout vous dire, j’ai parfois l’impression d’être la seule parmi mes amis à n’avoir jamais trompé durant mes relations amoureuses « sérieuses » exclusives. Et si on me croit rarement quand je dis ça, c’est pourtant la vérité : durant les 3 années de ma dernière histoire, et malgré du sexe plus que moyen, je n’ai ni embrassé ni même flirté avec quelqu’un d’autre (ne compte pas le threesome partagé au début de notre relation). Après les premières semaines (non exclusives) de ma relation actuelle, j’ai décidé d’arrêter de voir mes amants pour un temps, car je n’en ressens pas le besoin et que je sais que ça rassure la personne avec qui je suis (ceci fera l’objet d’un prochain article).

À la discussion qui s’ensuit sur « alors pourquoi tu ne comprends pas ma position sur le sujet ? tu ne trouves pas que c’est plus honnête de se le dire plutôt que de mentir ?« , la réponse qui revient est « pour vivre heureux, vivons cachés« .

Je ne suis pas blanche comme neige, qu’on se le dise. Mais je tiens à être honnête. Je n’ai jamais cru en l’exclusivité à long terme et je ne l’ai jamais caché. Mais lorsque j’ai donné ma parole, je l’ai tenue. Plus que me sentir enfermée, je déteste devoir vivre avec la culpabilité d’avoir trahi la personne que j’aime. Et je ne comprends pas non plus l’intérêt de faire semblant.

photo tumblr

4 Commentaires

  1. Comme une image

    Alors alors ! Sur cette note :
    — Très tendre illustration 🙂
    — Titre très ambigu et un peu trop tranchant.
    — Il manque un « résumé » des épisodes précédents, qui permette au nouveau lecteur de comprendre de quoi il est question. Quelle est ta fameuse position, donc.
    — Un billet qui m’a semblé un peu décousu, l’impression que c’est une réaction à chaud à quelque chose qui t’a énervé récemment.
    — Comme l’a fait judicieusement remarquer un twitto, l’infidélité dissimulée peut être adaptée à la situation. Une position dogmatique est finalement aussi intolérante que d’autres postures morales.
    — On a l’impression que ta fidélité est plus circonstancielle que justifiée par une règle de vie que tu t’es fixée et du coup, ça effondre un peu tout l’argumentaire.

    Répondre
  2. Lou

    Intéressant mais un peu court en effet. Presque l’intitulé d’un sujet au baccalauréat…

    Il serait intéressant de se pencher sur la psychologie ou le « doublethink » de ces personnes (enfin, surtout des filles en mon expérience) qui affirment d’une part que si on aime, on ne trompe pas (ce à quoi je réponds que je ne trompe pas puisqu’il est au courant, ce à quoi elles ajustent leur idée en disant que si on aime, on ne désire pas d’autre gens) et d’autre part qui sont prêtes à lâcher leur copain pour un mec plus…neuf.
    Enterrer ses sentiments et exclure de sa vie une personne parce que l’on en désire une autre, n’est-ce pas là une véritable trahison, bien pire que celle de se sentir « cocu » ?

    Répondre
  3. janclod

    Mais.. passer du temps sur chaturbate et ne pas oser le dire à ton compagnon c’est pas un petit peu non exclusif ?

    Répondre
    1. Sophie (Auteur de l'article)

      Je suis pas sûre de comprendre ta question, mais j’aime ton « raccourci » 😉
      Mon copain sait que j’ai passé du temps sur Chaturbate, mon questionnement était de comment lui dire si je vais plus loin… ce qui n’est pour l’instant pas le cas.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *